Du Léman à la Méditerranée, par les grands cols alpins

La Route des Grandes Alpes, un itinéraire touristique prestigieux, du lac Léman à la mer Méditerranée par les grands cols alpins

La Route des Grandes Alpes est la plus belle des itinérances routières montagnardes offerte aux automobilistes, motards et cyclistes. De Thonon-les-Bains à Nice, 720 kilomètres de routes de montagne, ponctués par 17 cols parmi les plus hauts des Alpes françaises, vous invitent au voyage à travers des territoires au patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

Depuis les bords du lac Léman jusqu’aux rivages de la mer Méditerranée, cette route touristique hors normes vous propose de parcourir l’intégralité des Alpes françaises. En suivant les routes sinueuses, vous découvrirez des paysages grandioses d’altitude et, au fil des vallées, des cultures et des spécialités gastronomiques locales.

Ouverte intégralement de juin à octobre, la Route des Grandes Alpes vous accueille dès la fonte des neiges qui bloque les plus hauts cols durant l’hiver. Au printemps, lorsque la nature alpine révèle toute sa richesse, vous pourrez apprécier la diversité des montagnes bien souvent préservées au sein d’un parc national ou régional. Depuis la Haute-Savoie jusqu’aux Alpes-Maritimes, vous traverserez successivement les massifs du Chablais, du Beaufortain, de la Vanoise, des Cerces, du Queyras, de l’Ubaye et du Mercantour. Vous longerez aussi les hauts sommets glaciaires du mont Blanc et des Ecrins, emblèmes des Alpes françaises.

Pour les plus courageux, la Route des Grandes Alpes à vélo – véritable monument de l’itinérance cyclotouristique – vous emmènera sur les traces des coureurs cyclistes du Tour de France, à l’assaut du col des Aravis, du Cormet de Roselend, des cols de l’Iseran, du Galibier, de l’Izoard, de la Bonette ou de la Cayolle. Pour immortaliser cette expérience inoubliable, l’obtention de la Borne d’Or, diplôme de la Route des Grandes Alpes cycliste, couronnera vos exploits personnels.

 

Logo Moustache Bikes Logo Bosch

 

Carte de la Route des Grandes Alpes

Itinéraire à la carte

Préparez votre voyage en consultant le détail des étapes pour chaque partie de l'itinéraire, vous retrouverez toutes les informations pour préparer facilement votre voyage dans les "fiches étapes" :

- Descriptif complet des étapes,

- Tracé et profil,

- Feuille de route

- Traces GPS

- Hébergements adaptés aux besoins des cyclotouristes et des voyageurs itinérants

- Points d'intérêt touristique et sites "à ne pas manquer"

- Commerces et services utiles

Vous pouvez exporter toutes ces informations en "PDF" et/ou sauvegarder les étapes dans "Mon compte" pour les retrouver facilement sur le terrain !

 


Histoire d'une route mythique

Dès le XVIIIe s, le développement des fortifications dans les Alpes impose la construction de routes destinées à les desservir. Ces routes auront très vite pour effet de désenclaver les communautés alpines. Les chantiers leur apportent également un complément de revenus bien opportun.

A la fin du XIXe s, le Touring Club de France, créé à l'origine pour développer le tourisme à bicyclette, se met à encourager le tourisme automobile. Il favorise l'amélioration et la signalisation des routes et milite pour le confort des auberges. Il pose des panneaux, des tables d'orientation et trace lui-même de nombreuses routes touristiques, dont la Route des Alpes.

Conçu en 1911, cet itinéraire prestigieux est très tôt desservi par les chars à bancs et les cars de la compagnie PLM. Il ne sera achevé qu'en 1937 avec l'inauguration du col de l'Iseran par le président de la République d’alors, Albert Lebrun.

Le tourisme automobile est lancé, dans un premier temps réservé à l'élite sociale. Il va se développer et s'ouvrir à une clientèle plus large après les années 30. Les constructeurs, en quête de nouveaux marchés, baissent leurs prix en produisant des modèles plus petits et en plus grande quantité. Ainsi, le tourisme de masse prend son envol pendant les Trente Glorieuses, avec l'apparition des voitures populaires : la 4CV, la 2CV, la Dauphine, la Coccinelle...

Les dates clés :

1909 : le Touring Club lance les travaux de la Route des Grandes Alpes

1913 : la compagnie Paris-Lyon-Méditerranée (PLM) inaugure la traversée intégrale de la Route des Grandes Alpes, parcourue en 5 étapes

1914/18 : la Première Guerre mondiale porte un coup d'arrêt aux travaux

1930 : désormais Nice-Chamonix s'effectue en 1 jour 1/2

1937 : Albert Lebrun, président de la République inaugure la route du col de l'Iseran, le plus haut passage routier d'Europe

1970 : ouverture de la route du Cormet de Roselend

1995 : la Route relie Thonon à Menton. 

2012 : Nice devint la ville d'arrivée officielle de la Route, le col d'Eze devient le dernier col avant l'arrivée sur la Promenade des Anglais...