Les périodes de floraison

Le climat, élément déterminant de la récolte de lavande

La cueillette de la lavande obéit à des règles climatiques précises. Elle dépend de l'hygrométrie, c'est-à-dire de l'humidité de l'air. En clair, une longue période sans pluie peut avancer la récolte de quelques jours, alors qu'un orage peut la retarder d'autant. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des offices de tourisme des zones dans lesquelles vous souhaitez vous rendre.

La période de floraison de la lavande s'étend de mi-juin à fin août.

Elle varie en fonction des variétés de lavandes, du climat, de l'altitude et de la latitude. La météorologie locale est également un facteur déterminant pour la cueillette.

La floraison par zone géographique

 

Ces données sont fournies à titre indicatif, le climat influençant la floraison de la lavande...

  • De la vallée de la Drôme-Diois au Haut-Buëch : la floraison de la lavande débute mi-juin juillet autour de Crest. Elle dure jusqu'au début du mois d’août dans le Haut-Diois et le Haut-Buëch. La distillation se poursuit parfois au-delà du 15 août par endroit (Chamaloc, Valdrôme, La Faurie).
  • En Drôme provençale : la floraison du lavandin débute mi-juin, en plaine, dans la région de Grignan et du Tricastin. Elle se poursuit jusqu'à mi-juillet dans les secteurs les plus élevés (Vinsobres, Roche Saint-Secret).
  • Des Baronnies au Buëch : la lavande fleurit à partir de fin juin dans la vallée du Buëch. Et à partir de début juillet dans les secteurs les plus élevés (Laborel, Mévouillon). La récolte peut avoir lieu jusqu’à début août. Et la distillation, selon les méthodes, jusqu’à fin août.
  • Entre Ventoux, Luberon et Lure : la floraison commence à la mi-juin autour d'Apt. Elle se poursuit jusqu'au 15 août dans le pays de Forcalquier et sur le plateau d'Albion.
  • De la Haute-Provence au Verdon : la floraison commence à la mi-juin autour de Valensole. Elle se poursuit jusqu’à la mi-août dans le pays dignois ou le Haut-Verdon.
  • Préalpes d’Azur et pays grassois : dans ce secteur berceau de la production en Provence, on trouve essentiellement de la lavande sauvage (à l’exception du plateau de Caussol). Dès la fin juin, les flancs des montagnes se parent d’un bleu profond. Peu cueillie de nos jours, cette lavande reste visible assez longtemps.