Voyage au coeur du Mercantour
Lieu de départ
Saint-Sauveur-sur-Tinée
Lieu d'arrivée
Tende
Pratique(s)
Pédestre
Thématique(s)
Sportif, Sauvage
Durée
5 jours / 4 nuits
Distance
70 km
Niveau
Pratique régulière
Période
Juillet, Août, Septembre

Vivez une aventure unique au cœur du Parc national du Mercantour! Laissez-vous séduire par le mythique GR®5 et... les loups du Parc Alpha!

Randonnez à votre rythme, observez les marmottes et les chamois, reposez-vous, régalez-vous dans un refuge de montagne et profitez des panoramas sur les Alpes du Sud avec la Méditerranée en toile de fond...

Et pour couronner le tout, vous aurez droit à un spectacle fascinant et aurez des clés pour comprendre le retour du loup dans notre pays.

De belles découvertes et un grand voyage à bien des égards...!

Informations complémentaires

A savoir que tôt dans la saison, quelques névés peuvent se trouver sur les parties les plus en altitude de l'itinéraire.

Difficulité relative avec le passage d'un col très raide qui conserve des névés assez tard dans la saison.

Carte IGN du secteur : 3841 OT

Programme détaillé

J1 » De St Sauveur sur Tinée à St Martin Vésubie

Une longue étape facile qui croise de nombreux villages de l'arrière-pays niçois (Rimplas, la Bolline, St Dalmas Valdeblore...) avant d'atteindre St Martin Vésubie.

J2 » De St Martin Vésubie au refuge de la Cougourde

La montée dans le vallon du Boréon et la visite du centre Alpha : un spectacle fascinant et des clés pour comprendre le retour de ce grand carnivore dans notre pays.

J3 » Du refuge de la Cougourde au refuge de Nice

Une belle étape de montagne avec deux magnifiques cols alpins : le Pas des Ladres et le Pas du Mont Colomb.

J4 » Du refuge de Nice à Castérino

Étape de haute montagne au cœur du Parc du Mercantour. Il vous faudra passer un nouveau col rocailleux, la Baisse du Basto, mais vous serez récompensés par la beauté à couper le souffle - une seconde fois - des paysages traversés...

J5 » De Castérino à Tende

Belle étape qui suit la crête séparant la vallée de Valmasque et celle de la Roya, puis arrivée dans l'arrière-pays niçois.